Choeur de chair

19,90 

En stock (peut être commandé)

Catégories : , Étiquettes : ,

Véronique Lévy
Maxence Caron (Préface)
Une chambre d’adolescente vide et froide, toute blanche… Cela débute comme un roman mais très vite la réalité gifle dans sa chute : « une effraction de l’innocence » survenue dans la toute petite enfance hante la chair et la mémoire du corps. Là est la genèse d’une quête qui s’ouvrira sur le Mystère de la femme. Par-delà des images contemporaines qui morcellent son corps et l’enferment dans des fonctions, des tabous ou des masques…, par-delà les phantasmes et les contes, ce mystère prend Corps dans les Saintes Écritures. Loin des clichés qui imposent une femme prisonnière de règles obsessionnelles ou d’un patriarcat jaloux de son pouvoir, la femme y révèle au contraire sa liberté irréductible. Le Oui de la Vierge en est l’alpha et l’oméga. Car au regard de Dieu la Femme est l’accomplissement de son oeuvre. Du paradis perdu à la figure de la Vierge Marie, Véronique Lévy déroule cette tunique du Salut et de la Rédemption — tissée par Dieu Seul — et dont la femme est La gardienne : Femmes des déserts, héroïnes des combats, messagères de la Bonne nouvelle, femmes brisées ou en marge… Toutes s’acheminent vers le coeur d’un Mystère triomphal… Véronique Lévy ose l’affirmer à travers une écriture flamboyante au style inspiré et prophétique : si Ève est le couronnement d’Adam, Marie est la vocation de l’Église. Car dans son choeur de pierre et sous la chaire de Pierre bat un coeur de chair : le coeur d’une Femme.

Véronique Lévy écrit depuis sa conversion au catholicisme des ouvrages spirituels aussi littéraires qu’inspirés.